Skip to content Skip to footer

De nombreux nouveaux immigrants ou volontaires rejoignent les rangs de Tsahal chaque année.
Cependant, sans dévoiler de chiffres officiels, nombreux sont ceux abandonnent, se font dispensés du service militaire ou dans certains cas retournent dans leurs pays d’origine.

Dans ces cas-là, décider de servir dans les rangs de Tsahal c’est avant tout un choix personnel qui doit être réfléchi.
En effet, se réveiller un jour et décider d’aller servir l’armée israélienne n’est pas forcément la bonne solution.
De nombreux jeunes qui sont un peu perdus au niveau des études ou de leurs vies décident de joindre Tsahal, sous prétexte que l’armée va les éduquer et va leurs donner les outils nécessaires pour réussir professionnellement par la suite.
Faux, même s’il est vrai que l’armée israélienne est la plus morale du monde et qu’elle véhicule des valeurs exceptionnelles, l’éducation et le respect de l’autre ne peuvent pas être enseignées à l’âge de 18 ans.

Ainsi chaque personne qui souhaite faire la alyah pour servir dans Tsahal, ou chaque volontaire doit se poser la question suivante :

 

“Pourquoi je suis prêt à donner de mon temps pour Tsahal ?”

 

À travers les nombreuses conférences que nous avons effectuées, nous remarquons que certains décident de faire l’armée car c’est la suite logique de leurs parcours en Israël : un an d’intégration, entre un an et demi et 3 ans de service, puis les études.
Il n’y a rien de logique et de sensé dans le fait de donner son corps à une entité comme Tsahal !
Les difficultés sont nombreuses, la pression constante, la langue, la culture, les ordres quotidiens nécessitent un mental d’acier. D’un point de vue externe cela peut paraître intriguant mais chaque personne vit cette expérience et ce devoir d’une façon qui lui est propre.

Pour conclure, voir nos grands frères s’engager dans les rangs de Tsahal est quelque chose qui fait rêver. Nous voulons forcément être à leurs places et défendre l’État d’Israël. Mais avant de se lancer dans cette grande expérience, il faut être honnête avec soi-même, essayer de parler avec le maximum de personnes pour comprendre les différents types de services.
Car il est important de comprendre qu’une fois engager dans l’armée, il n’y a plus de retour en arrière possible ! 




Tsahal Connection © . Tous droits réservés

Futur/e soldat/e

 Vous souhaitez/êtes obliger de servir dans les rangs de Tsahal ?

Remplissez ce formulaire pour recevoir des conseils tout au long de votre processus d'incorporation.  Afin de faciliter la lecture du présent texte, nous avons employé le masculin comme genre neutre pour désigner aussi bien les femmes que les hommes.