Skip to content Skip to footer

Description

« Yom Sadé » ou anciennement connu sous le nom de « yom Sayerot », est une journée d’examens physiques pour les garçons uniquement et a pour but de tester les capacités physiques et mentales des participants. En fonction des résultats, les participants pourront ou non continuer dans différentes unités spéciales comme détaillées dans le modèle Sayerot.

Il existe deux sessions : Janvier et Octobre.

En Janvier les tests se déroulent pendant la journée de 7h jusqu’en fin de journée.

En Octobre les tests se déroulent aussi pendant la nuit, de 16h jusqu’au début d’après-midi de la journée suivante.

Le « Yom Sadé » se déroule aux alentours de Rishon Letzion. Généralement, les participants sont convoqués à la station de train « Rishon Letzion-Moshé Dayan ».

Éligibilité

Les conditions officielles sont :

  • Profil 82 (au minimum)

  • Kaba 52 (au minimum).

  • Dapar 50 (au minimum).

Un participant répondant à ces conditions recevra automatiquement une convocation. Si ce n’est pas le cas, il faut faire une demande auprès de l’armée. 

Pour ceux qui ne remplissent pas ces critères, il est tout de même possible de faire une demande spéciale.

Pour ceux qui participent à la formation d’hébreu de Mihva Alon aux sessions d’Août ou de Décembre, il est possible de s’inscrire au Yom Sayerot, cependant si celui-ci tombe à la même période pour le test des parachutistes, le candidat devra probablement effectuer un choix entre les deux tests. 

Ce qu’il faut apporter

Il faut apporter un justificatif d’identité en norme (pièce d’identité, passeport, permis de conduire). Ainsi qu’une autorisation d’un médecin signé par le médecin de famille et qui n’excède pas 30 jours en arrière depuis la journée du « Yom Sadé ». Un participant qui vient sans l’un deux papiers se verra refuser l’accès au test.

Les participants doivent apporter des affaires et des chaussures de sport, deux t-shirts avec des manches courtes. Il faut aussi amener des affaires de rechange.

Déroulement de la journée (selon l’ancien modèle)

  • Pré-test : les candidats doivent effectuer une course de 3km. Il faut idéalement faire un score de 12 minutes. Ceux dont les scores sont jugés trop faibles par les examinateurs seront renvoyés du Yom Sayerot. Les candidats restants seront séparés en trois groupes en fonction de leurs résultats à la course : le groupe des faibles, le groupe des moyens et le groupe des forts.

  • Sprint : Le candidat va participer à une série de sprint sous plusieurs types d’exercices.

  • Exercice avec des civières : les candidats doivent travailler en équipe et porter des civières tout en répondant aux exigences des examinateurs.

  • Les candidats doivent ramper et enchainer avec des sprints sous plusieurs types d’exercices.

  • Les candidats doivent creuser des trous selon les consignes données par les examinateurs.

  • Formulaires sociométriques : les candidats vont devoir se noter les uns les autres. C’est une étape très importante, il est donc important de faire attention à toutes les prises de parole de chaque candidat pendant cette journée. 

Parcours

 

F.A.Q

Il existe deux types de cas « spéciaux ».

  • Le premier cas est médical, c’est-à-dire qu’un participant a eu lors du tsav rishon un certain problème médical qui lui a diminué son profil. Si le participant est capable de prouver par un médecin (spécialisé dans certains cas) que la raison de la diminution du profil n’est plus valable, alors il doit envoyer au mail de l’armée les papiers le prouvant ainsi qu’une lettre expliquant la demande. 
  • Le deuxième cas est en rapport avec le Kaba, c’est-à-dire les résultats du tsav rishon. Le participant peut envoyer une lettre personnelle expliquant les raisons pour laquelle il pense être valable pour effectuer le Yom Sayerot.

Il se peut d’une part que l’armée ait oublié de te convoquer. Un autre paramètre être le type d’incorporation. C’est-à-dire que si le participant s’engage dans l’une des formations de Mihva Alon, alors il ne sera en théorie pas dans les listes pour participer au Yom Sayerot. Il peut participer à cette journée depuis les sessions d’Août et Décembre de la formation d’hébreu.

Non. Le Yom Sayerot n’empêche pas le candidat de participer à d’autres tests. Cependant, si tu as commencé le processus pour devenir pilote, alors tu ne recevras aucune convocation (y compris le Yom Sayerot) jusqu’au gibbush pour devenir pilote

Sommaire

Sommaire

Futur/e soldat/e

 Vous souhaitez/êtes obliger de servir dans les rangs de Tsahal ?

Remplissez ce formulaire pour recevoir des conseils tout au long de votre processus d'incorporation.  Afin de faciliter la lecture du présent texte, nous avons employé le masculin comme genre neutre pour désigner aussi bien les femmes que les hommes.