Skip to content Skip to footer

Description

Mahal est un programme du ministère de la Défense existant depuis 1948. Il permet aux étrangers et aux israéliens n’ayant pas vécu en Israël de s’engager dans Tsahal en tant que volontaire pour une durée de 18 mois. Il existe trois sessions par an (Avril, Août, Décembre) et la présence du participant est requise deux mois avant le début de chaque session pour divers entretiens.

Explication sur les termes

  • Touriste : n’est pas citoyen israélien et aucun de ses parents n’a jamais été citoyen israélien.

  • Ben Meager : Enfants de parents israéliens qui sont nés à l’étranger, ou en Israël et qui ont quitté le pays avant ses seize ans. C’est-à-dire qu’un de ses parents à où avait la citoyenneté israélienne et donc il est éligible à recevoir un passeport israélien.

Conditions d’admissions

  •  Touriste ou « Ben Méager » (temps autorisé en Israël) :
    1. Touriste (le décompte s’arrête 45 jours avant la date d’enrôlement prévue) – depuis l’âge de 16 ans :

      1. Si le candidat n’a pas participé à un programme d’intégration reconnu*, il a le droit jusqu’à 12 mois cumulé en Israël depuis ses 16 ans.

      2. Si le candidat a participé à un programme d’intégration reconnu*, il a le droit jusqu’à 18 mois cumulé en Israël depuis ses 16 ans. Parmi ces 18 mois, le candidat ne doit pas dépasser 12 mois cumulés en Israël sans cadre reconnu*.
        Dans le cas où le candidat n’est pas venu pour plus de 90 jours pendant une année civile ; et sous condition qu’il est resté à l’étranger pendant au moins 60 jours entre une année civile et une autre, alors le décompte de cette année ne sera pas pris en compte.

    2. « Ben Méager » (le décompte s’arrête 45 jours avant la date d’enrôlement prévue) –depuis l’âge de 10 ans :

      1. Le candidat n’ayant participé à aucun programme d’intégration aura le droit jusqu’à 120 jours de visite en Israël par année civile et ce, à condition qu’il soit resté à l’étranger plus de 60 jours consécutifs entre les visites en Israël d’une année civile à une autre.

      2. À partir du moment où un candidat n’est pas resté à l’étranger plus de 60 jours consécutifs entre les visites en Israël d’une année civile à une autre OU qu’il a dépassé plus de 120 jours sur une année civile, alors il aura le droit de séjourner en Israël pour une durée de 12 mois à partir de sa date d’arrivée en Israël-sous réserve de justificatif qu’il est dans un programme reconnu (Massa, Yeshiva, études secondaires etc…). Cependant le candidat ne devra pas dépasser sur ces 12 mois plus de 120 jours sans cadre reconnu. Attention, l’armée commence le décompte à partir de la première visite sur l’année civile !

    3. *Un programme reconnu est par exemple- études (lycée, yeshiva), volontariat (préparation à l’armée, etc.) ou programme d’intégration (Massa etc.).

  • Juif ou Zakai Alyah selon la loi.

 

  • Âges autorisés : 
    1. À partir de 18 ans.

    2. Jusqu’à 23 ans compris pour les garçons et 20 ans compris pour les filles.

    3. Jusqu’à 32 ans compris pour les médecins (avec un diplôme reconnu et certifié par le ministère israélien de la Santé).

  • Les parents en charge du participant au programme n’ont pas fait l’alyah avant les 18 ans du candidat (c’est-à-dire qu’ils sont restés jusqu’à 180 jours pour chaque année civile avec 60 jours d’écart entre une année civile à une autre). Dans le cas où les parents ont fait l’alyah avant les 18 ans du candidat, Mahal traitera chaque dossier minutieusement et la réponse peut être positive comme négative.

 

  • Dans le cas où les parents sont divorcés et celui qui n’a pas la charge du candidat habite en Israël et a fait l’alyah avant les 18 ans du candidat, il faudra préparer les papiers suivants par un notaire ou par le consulat israélien (dans le cas où celui-ci accepte). Les documents doivent être rédigés en anglais ou hébreu uniquement : 
    1. Lettre du notaire certifiant que le candidat est à la charge du parent 1 et qu’il n’est pas en contact avec le parent résidant en Israël (parent 2).

    2. Acte de divorce original + traduction en anglais/hébreu signée par un notaire.

  • Si les documents sont délivrés originellement en anglais/hébreu par les instances officielles et expliquent ouvertement qui est le parent en charge du candidat ainsi que l’absence de contact entre celui-ci et le second parent, alors il est possible que ces documents suffisent. Dans tous les cas nous conseillons aux candidats de nous envoyer les documents au préalable afin de vérifier directement avec Mahal et Tsahal.

 

  • Le participant s’engage à revenir habiter dans son pays d’origine
    1. Dans le cas où le candidat touriste effectue son alyah dans les deux années qui suivent son service militaire via Mahal, il devra compléter son service jusqu’à atteindre la durée de service complet en fonction de son âge d’arrivée.

    2. Dans le cas où le candidat touriste effectue son alyah plus de deux ans après son service militaire via Mahal et que pendant ces deux années il est resté moins de 4 mois en Israël par année civile, alors il sera affecté dans une unité de réservistes en fonction des besoins de Tsahal.

    3. Les candidats possédant la nationalité israélienne (Ben Meager) n’ont pas le droit de rester sur le territoire israélien plus de 60 jours après la fin de leur service militaire, sous peine de se faire convoquer par Tsahal pour compléter leur service militaire en fonction de leur âge d’arrivée en Israël. De plus, afin d’être exempté d’une convocation de Tsahal pour compléter leur service militaire : ces candidats ne deviendront pas résidents permanents et ne devront pas rester plus de 4 mois en Israël pour les deux années suivant la fin du programme Mahal ou ils feront l’alyah après 26 ans (Tsahal tranchera selon l’âge le plus élevé des deux options).

Les candidats ne respectant pas ces conditions pourront être appelés à compléter leurs services militaires. Le temps de service est calculé en fonction du statut (Ben Meager ou touriste) et surtout leurs âges lors de leurs arrivées en Israël.

Jusqu’à aujourd’hui, aucun soldat participant au programme Mahal -qui a décidé de vivre en Israël- n’a complété son service militaire. Nous avons cependant remarqué que certains soldats possédant la nationalité israélienne (Ben Meager) ont dû signer un document qui les engage à devenir réservistes dans Tsahal dans le cas où ils décident de rester vivre en Israël.

Les différents parcours

Il y a trois types de parcours Mahal.

  • Mahal Nahal
    1. Parcours Oulpan :  Ce parcours est obligatoire pour tout ce dont le niveau d’hébreu est jugé faible par l’armée lors du tsav rishon. Il s’agit de trois mois de formation d’hébreu dans la base de Mihva Alon. Après cette formation, le soldat continuera son service dans l’unité qu’il aura reçue. Il est important de prendre note que ces trois mois sont pris en compte dans le service militaire. Ce parcours concerne autant les filles que les garçons.

    2. Parcours général/unité combattante : ce parcours s’adresse aux personnes qui ont un niveau d’hébreu élevé lors du tsav rishon. Le participant s’engage directement dans une unité qui aura été décidée après un entretien avec un officier de sélection. Ce parcours concerne autant les filles que les garçons.

  • Mahal Haredi 

Ce parcours s’applique pour ceux qui sont religieux et qui veulent être affectés dans une unité combattante religieuse. Il y a trois unités de ce type : le bataillon « Tomeh » de la brigade Givati, le bataillon 97 (« Netzah Yehuda ») de la brigade Kfir et dernièrement le bataillon « Hetz » de la brigade des parachutistes (à condition de réussir le test d’accès à cette unité). Dans ce parcours la recrue s’engage directement dans l’une de ces unités pour une durée de 18 mois. Pour ceux qui n’ont pas un profil combattant (au minimum 82), il est possible de servir dans d’autres postes avec ce programme, après un entretien avec un officier de sélection.

  • Mahal Hesder 

Ce parcours s’applique à ceux qui font partie d’une yeshiva Hesder et qui veulent s’engager avec celle-ci dans au programme. La recrue doit d’abord être approuvée par le Igud Hesder afin de pouvoir s’inscrire dans ce parcours (parcours pour les garçons seulement). Les inscriptions s’effectuent via la Yeshiva. 

Inscription et démarches (hormis Mahal Hesder)

L’option la plus simple est de nous contacter (Machal@tsahalco.com) après avoir vérifié sa propre éligibilité. Par la suite un conseiller de Tsahal Connection prendra contact avec les candidats et les accompagnera pendant le reste de vos démarches. L’autre option est de contacter Mahal directement via mahal@mod.gov.il, mais le bureau de Mahal nous renvoie généralement les dossiers des francophones, car ils reconnaissent notre capacité à bien traiter les dossiers.

Après quelques échanges par mail avec Mahal ou avec un conseiller de Tsahal Connection, les candidats recevront une convocation pour le premier entretien dans les bureaux de Mahal. Cet entretien se fait en Israël (deux mois avant le début de la session choisie). Après cet entretien, les candidats non israéliens devront effectuer un visa spécial A2 Mahal en Israël. Attention, ce visa ne permet pas de travailler avant ou pendant le service militaire. Les candidats devront aussi effectuer des tests avec l’armée (Tsav Rishon) et la préparation militaire (Mehina). Après avoir validé tous ces entretiens et tests, les candidats pourront s’enrôler dans Tsahal.

Programme pré-armée (Mechina)

Avant de commencer le service militaire, le participant au programme doit effectuer une préparation militaire qui est obligatoire. Cette préparation dure entre 3 et 4 semaines et se situe généralement un mois avant la date d’entrée à l’armée. Cette préparation militaire est aux frais du ministère de la Défense israélienne.

Il est impossible de s’engager si cette préparation n’a pas été effectuée ! Si certains participants ont des problèmes de disciplines, ils peuvent donc être renvoyés du programme Mahal. Les seuls candidats exemptés de ce programme sont ceux ayant déjà effectué une préparation militaire reconnue par le ministère de la Défense israélienne (Gour Arié-Lévia, Kol Ami, etc.). 

Le but du programme est de donner tous les outils nécessaires afin de devenir un bon soldat. De nombreux intervenants, officiers, anciens soldats olim viendront raconter leurs parcours et leurs histoires. De nombreux voyages à travers le pays sont organisés, le tout dans une ambiance militaire. À la fin du programme, chaque participant sera noté par les différents responsables du programme, ces notes seront envoyées à l’armée et celle-ci peut juger selon les notes d’accepter ou de refuser un participant. Il ne faut donc pas négliger le programme et rester sérieux durant l’intégralité des trois semaines.

Liste des documents à préparer

Il faut préparer les documents originaux + 2 photocopies de chaque document, y compris les passeports. 

  • Pour valider votre dossier médical :
    1. Formulaire médical (à remplir en anglais) -rempli par le candidat (page 1 et 2 : ne pas oublier la colonne sur les opérations, le candidat doit signer sur la page 2) et le médecin (page 2 et 3 : ne pas oublier la colonne sur les hospitalisations, le médecin doit signer sur la page 3 et son tampon doit être bien visible). Sur la case de “ID NUMBER” les israéliens doivent indiquer leur numéro d’identité israélienne (nombres à 9 chiffres disponibles sur le passeport israélien) et les non israéliens le numéro de leurs passeports. Sur la case “Planned Date of enlistment” il faudra indiquer “December 2020”. La case “I Am in the 10/11/12” signifie votre niveau scolaire (10=niveau seconde, 11=niveau première, 12= niveau bac ou plus). Il ne faut pas remplir la case “Kuppat Holim”. 

    2. Justificatifs d’antécédents médicaux (en anglais) – dans le cas où des problèmes médicaux sont indiqués sur le formulaire médical, Tsahal demandera des justificatifs médicaux (idéalement en anglais ou hébreu) par les médecins spécialistes en fonction du problème (cardiologue pour problème au cœur, etc.). Tant que le dossier médical n’est pas approuvé par Tsahal, le candidat ne pourra pas commencer la préparation militaire (Mechina) et donc son entrée à l’armée sera fortement compromise.

  • Pour l’entretien Mahal :
    1. Touriste
      1. Passeport du candidat valable jusqu’à deux ans après la session choisie au minimum (il est préférable que le passeport soit valable
        trois ans).

      2. Certificat de judaïcité ORIGINAL du candidat (ou certificat reconnu par l’agence juive en Israël UNIQUEMENT).

      3. Formulaire médical (lien ici) rempli par le candidat et le médecin traitant (tout médecin peut signer le document, qu’il soit français, israélien ou autre).

      4. Acte de naissance ORIGINAL du candidat.

      5. Casier judiciaire apostillé.

      6. Formulaire Mahal Touriste (liens en hébreu ou en anglais).

    2. Ben Meager (israélien n’ayant pas vécu en Israël) : 

      1. Passeport francophone jusqu’à deux ans après la session choisie au minimum (il est préférable que le passeport soit valable
        trois ans).

      2. Passeport israélien du candidat valable jusqu’à deux ans après la session choisie au minimum (il est préférable que le passeport soit valable trois ans).
      3. Formulaire médical (lien ici) rempli par le candidat et le médecin traitant (tout médecin peut signer le document, qu’il soit français, israélien ou autre).

      4. Casier judiciaire apostillé.
      5. Formulaire Mahal Ben Meager (liens en hébreu ou en anglais).

    3. Zakai Alyah- Le candidat n’est pas juif, mais il a un père ou un grand-parent juif :

      1. Acte de naissance et certificat de judaïcité du père concerné OU Acte de naissance du père, certificat de judaïcité et acte de naissance du grand-parent.

      2. Il faut aussi vérifier le lieu de mariage du parent juif, ainsi que la conservation des valeurs juives (une lettre d’un rabbin de la communauté devrait suffire).

      3. Passeport valable jusqu’à deux ans après la session choisie au minimum (il est préférable que le passeport soit valable
        trois ans).

      4. Formulaire médical (lien ici) rempli par le candidat et le médecin traitant (tout médecin peut signer le document, qu’il soit français, israélien ou autre).

      5. Casier judiciaire apostillé.

      6. Acte de naissance ORIGINAL du candidat.

      7. Formulaire Mahal Touriste (liens en hébreu ou en anglais)

    4. Le candidat s’est converti (il doit être converti depuis minimum 9 mois) :

      1. Passeport du candidat valable jusqu’à deux ans après la session choisie au minimum (il est préférable que le passeport soit valable
        trois ans).

      2. Acte de naissance original.

      3. Certificat de conversion du candidat (datant de 9 mois minimum).

      4. Programme de conversion certifié par le rabbin ou l’organisme en charge de la conversion-exemple.

      5. Lettre du candidat qui explique le processus de conversion (où il a étudié, combien d’heures, pendant combien de temps).

      6. Lettre certifiant une participation active dans la communauté depuis la conversion jusqu’à aujourd’hui. Cette lettre doit être délivrée par un organisme juif (rabbin de la communauté, consistoire,) et doit dater de deux mois avant la session choisie.

      7. Formulaire médical (lien ici) rempli par le candidat et le médecin traitant (tout médecin peut signer le document, qu’il soit français, israélien ou autre).

      8. Casier judiciaire apostillé.

      9. Formulaire Mahal Touriste (liens en hébreu ou en anglais).

  • Documents pour prouver que le candidat n’est pas enfant unique (frère/sœur des mêmes parents) – uniquement pour ceux souhaitant servir dans une unité combattante : 

Chaque candidat est automatiquement considéré comme enfant unique. Pour les candidats souhaitant servir dans une unité combattante, il est possible de régulariser ce statut en fournissant les documents selon une des trois options possibles:

    1. Première option : 
      1. Acte de naissance apostillé du candidat.
      2. Acte de naissance apostillé des frères/sœurs. 
    2. Deuxième option : 
      1. Acte de naissance du candidat.
      2. Acte de naissance des frères/sœurs.
      3. Attestation des parents en anglais/hébreu certifiant que le candidat n’est pas enfant unique et que plusieurs enfants sont issues de leurs unions. 
      4. Attestation du candidat en anglais/hébreu devant un avocat/notaire certifiant qu’il n’est pas enfant unique et qu’il possède des frères/sœurs issues des mêmes parents.
    3. Troisième option : 
      1. Attestation des parents en anglais/hébreu devant un notaire certifiant que le candidat n’est pas enfant unique et que plusieurs enfants sont issues de leurs unions. 

Les candidats détenteurs de la nationalité israélienne et ayant des frères/sœurs des mêmes parents inscrits au consulat israélien de leurs pays de résidence seront à priori exemptés de préparer ces documents-là. Cependant, ces mêmes candidats seront considérés comme enfant unique si leurs autres frères/sœurs ne sont pas inscrits au consulat israélien de leurs pays de résidence.

 

  • Document pour enfant unique (pas de frère/sœur des mêmes parents) pour les candidats souhaitant servir en tant que combattant : Il devra donc remplir ce document (lien en anglais ou en hébreu). Ce formulaire pour enfant unique sert à servir dans des unités combattantes, il doit être signé par un avocat ainsi que par les parents du futur soldat. Il est préférable de signer le formulaire pour enfant unique au consulat israélien en France (via l’avocat qui travaille là-bas). Il est toutefois possible de faire signer ce document par un avocat privé ; cependant il faut prendre en compte que pour des raisons éthiques, beaucoup d’entre eux refusent de signer ce document. Afin de comprendre et savoir comment remplir cette attestation, nous avons mis en place ce document (lien).
  • Autorisation de participation à un programme d’intégration en hébreu (dans le cas où le candidat a participé à un programme Massa, Yeshiva, Mechina ou autre) – doit-être indiquer sur ce document vos noms complets, vos dates de début et de fin du programme ainsi que vos numéros de passeports si touristes/numéro d’identité israélienne si israélien (numéro à 9 chiffres sur le passeport israélien). Ce document doit être rédigé par les directeurs/ressources humaines des instances en charge de vos programmes en anglais ou hébreu.

Coût du programme et assurance

Le programme Mahal est gratuit. Cependant tous les frais pour arriver en Israël ainsi que les frais de transport pour les rendez-vous avec Mahal et la préparation militaires seront à votre charge. 

De plus, les candidats sont assurés pendant la durée de la préparation militaire. Cependant nous conseillons de s’assurer individuellement avant le programme et entre la période de la fin du programme jusqu’à l’enrôlement, car Tsahal peut demander des examens supplémentaires avant ou après la préparation militaire.

Il existe l’assurance classique pour 1,95 dollar ou l’assurance plus avancée (conseillé) d’Harel Clalit pour 2,40 dollars. Pour s’inscrire, il faut remplir le formulaire (télécharger ici) et l’envoyer au mail fax7930@harel-ins.co.il dans les 48h avant la date d’application. Les candidats seront assurés pendant leurs services par l’armée comme tout soldat de Tsahal. Nous recommandons de prendre l’assurance en Israël et nous une assurance internationale.

Les soldats de Mahal auront un statut et des avantages en tant que soldat seuls – tant qu’ils ne sont pas en contact avec leurs parents habitant en Israël OU que ceux-ci habitent en Israël. Cependant, ils ne recevront leurs aides de soldats seuls uniquement le 1er du mois qui suit le début du service militaire. Ainsi, nous conseillons les candidats d’avoir un endroit où loger et d’avoir de l’argent de côté pour subvenir à leurs besoins avant de recevoir les aides de Tsahal.  

F.A.Q

 

Si tu passes par la formation d’hébreu à Mihva Alon, tu peux passer les tests pour l’unité des parachutistes OU le Yom sayerot. Si tu les réussis les démarches du yom sayerot, tu devras signer plus et probablement faire la aliyah. Dans le cas où tu t’enrôles directement dans une unité combattante (sans Mihva Alon) alors tu n’auras pas la possibilité de faire le test pour les parachutistes, MAIS tu pourras faire les tests pour arriver dans les forces spéciales de l’unité que tu as rejoins (par exemple sayeret givati), cependant tu devras signer pour 2 ans et 8 mois au minimum.

À partir du moment où le participant est arrivé en Israël, il ne doit pas quitter le territoire hormis autorisation de Mahal ou d’un conseiller de Tsahal Connection.

Il est possible de faire le tsav rishon même deux jours avant l’enrôlement, même si ce n’est pas l’idéal.

Si tu peux prouver la présence de ta famille et que le directeur de la préparation l’autorise, alors c’est possible de bénéficier jusqu’à 3 jours de vacances. 

Du fait que sur cette année civile tu as dépassé 120 jours, l’armée va commencer son décompte depuis ta première visite en février et tu peux t’enrôler avec Mahal à la session de décembre 2022 uniquement, c’est-à-dire qu’il ne sera pas possible pour toi de faire ce programme d’intégration et de rejoindre Mahal en 2023.

Sommaire

Sommaire

Futur/e soldat/e

 Vous souhaitez/êtes obliger de servir dans les rangs de Tsahal ?

Remplissez ce formulaire pour recevoir des conseils tout au long de votre processus d'incorporation.  Afin de faciliter la lecture du présent texte, nous avons employé le masculin comme genre neutre pour désigner aussi bien les femmes que les hommes.